Texte sur bandeau
sur bandeau ligne 2

Vision et stratégie

Présentation

La trajectoire pour l’Université de Lille 2022 est explicitée dans le document de travail « Vision et stratégie pour une université de la transition globale ».

Vous retrouverez dans cette partie des extraits de ce document (qui est également à votre disposition dans sa globalité ici) permettant de mettre en avant les grandes orientations, la description des projets, ainsi que les grandes lignes du futur fonctionnement institutionnel.

Ce document a vocation à servir de base de discussion au sein des communautés, pour pouvoir évoluer et être enrichi.

Retrouvez ici l’avant-propos de ce document rédigé par les 5 chefs d’établissement, ainsi que la première partie qui trace les grandes orientations du projet et de son contexte.

Domaines clés

« L’ambition portée par l’Université de Lille - 2022 doit se traduire dans tous les domaines qui font la force d’un acteur public de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Sa mise en place nous permettra de réunir les forces de l’université actuelle et de nos quatre grandes écoles pour amplifier notre capacité d’action commune et ouvrir de nouvelles perspectives de développement. Cette capacité d’action renouvelée pourra s’appuyer sur le dynamisme de nos partenaires académiques, socio-économiques et institutionnels, qu’il s’agisse des autres établissements membres du consortium I-SITE, des organismes nationaux de recherche présents sur le site, des acteurs socio-économiques et de nos collectivités territoriales. »

Retrouvez pour les domaines clés suivants, la description plus concrète des projets actuels et futurs de l’Université de Lille 2022 :

Gouvernance et organisation

A sa création le 1er janvier 2022, l’EPE “Université de Lille” sera constituée de l’ex Université de Lille (issue de la fusion des 3 universités depuis le 1er janvier 2018), l’Ecole supérieure de journalisme de Lille (ESJ Lille), l’Ecole nationale supérieure d’architecture et du paysage de Lille (ENSAPL),  l’Ecole nationale supérieure des arts et industries textiles (ENSAIT) et l’Institut d’études politiques de Lille (Sciences Po Lille).

Cette Université nouvelle reposera sur une stratégie partagée et une autonomie d’action des composantes et établissements-membres qui en feront partie. Elle aura vocation à reprendre et poursuivre les axes stratégiques impulsés par l’I-SITE depuis 2017 par l’intégration Recherche-Formation-International.

L’EPE sera dans son organisation et ses modes de gouvernance un établissement innovant. Les principes qui guident son organisation sont ceux de la subsidiarité, qui sera plus ou moins forte selon le statut des établissements.  

Les établissements se proposent de former ensemble une université agile, car les acteurs veulent absolument éviter un établissement dont une centralisation excessive des décisions créerait une embolie administrative.

Le principe acté est d’avoir une gouvernance partagée entre tous les acteurs de l’EPE qui permette de co-construire les grandes décisions stratégiques, et une présidence stratégique qui s’assure de la bonne exécution de cette stratégie commune. Au-delà de cette conception commune de la stratégie universitaire, la volonté est de permettre à chaque entité de déployer dans ce cadre général des éléments relevant de sa propre expertise et d’établir une véritable délégation fondée sur la confiance.

Retrouvez ici la «  Partie 3 : gouvernance et organisation «  du document « Vision et stratégie pour une université des transitions globales » et l’avant projet des statuts.